Retour à l'accueil de UNAT BretagneFlux RSS de UNAT Bretagne

Le Tourisme Social et Solidaire

La défense du droit aux vacances pour tousUn rôle économique et socialLes engagements du tourisme social et solidairePourquoi choisir le tourisme social et solidaire en Bretagne ?

Les associations de tourisme bretonnes ont développé une offre de séjours et d’hébergements variée et adaptée à tous : villages de vacances, centres de vacances pour enfants, centres d’accueil de jeunes, centres sportifs

Leur différence ?

  1. Apporter une valeur ajoutée économique ET sociale, qui ne se mesure pas uniquement dans les baromètres économiques et statistiques traditionnels.
  2. Mettre en œuvre un projet pédagogique centré sur l’intérêt des publics accueillis, à partir de leur savoir-faire spécifique que constitue l’animation.
  3. Constituer un secteur spécifique du monde du tourisme, alliant engagement, non-lucrativité et professionnalisme.


La défense du droit aux vacances pour tous : un engagement historique et partagé

Chaque opérateur du tourisme social et solidaire , membre de l’UNAT, se reconnaît dans les valeurs fondamentales que sont le droit et l’accès aux vacances pour tous . Il conduit son action en faveur des vacances et des loisirs dans le cadre de l’intérêt général, en s’appuyant sur un faisceau de critères qui identifient son projet social et son appartenance à l’UNAT.

Pour juger du bien-fondé de l’appartenance d’un opérateur touristique au secteur du Tourisme Social et Solidaire, le Conseil d’administration de l’UNAT fait référence à une grille de «faisceaux de critères» subordonnée au principe de non-lucrativité.

Des liens historiques et des valeurs communes unissent les associations de tourisme et les Comités d’entreprises. Dès 1936, l’action conjuguée des mouvements d’éducation populaire, des organisations syndicales et des Comités d’entreprise a ouvert la voie d’un droit aux vacances pour tous.

La déclaration Commune UNAT – Confédérations syndicales

En 2001, l’UNAT et 5 confédérations syndicales (CFDT, CFTC, CGT, CFE-CGC, FO) ont signé une déclaration commune. Par ce texte, elles expriment leur volonté de concourir au développement de l’accès aux vacances pour tous et de mettre les moyens dont elles disposent pour y parvenir, notamment en engageant des initiatives conjointes. Des objectifs qui ont été réaffirmés en 2006.

CE, COSC, CASC ont donc encore un rôle à jouer pour que ce droit soit une réalité pour tous les salariés. C’est pourquoi les associations de tourisme fédérées au sein de l’UNAT Bretagne donnent un rendez-vous permanent aux confédérations syndicales régionales et aux élus de CE pour découvrir le tourisme associatif.


Un rôle économique et social bien réel

Pour les populations locales, un hébergeur du tourisme associatif, c’est bien souvent :

  • un accueil à caractère social
  • une fourniture de services (ex : cantine scolaire)
  • un accès à des infrastructures et des activités (ex : piscine)
  • des prestations sociales (ex : halte garderie)
  • un impact sur la vie locale (ex : maintien de services publics)
  • un employeur important (10 emplois équivalent temps plein par centre en moyenne)

Pour la collectivité, c’est aussi un contributeur important avec des retombées fiscales et sociales très significatives : taxe professionnelle, taxe de séjour, loyer, taxes formation, eau, taxe d’enlèvement des ordures ménagères, assainissement, cotisations patronales de sécurité sociale (TVA et impôts sur les sociétés quand les structures sont fiscalisées).

Les chiffres clés du Tourisme Social et Solidaire en Bretagne 

En Bretagne, les structures du tourisme adhérentes à l’UNAT Bretagne représentent plus de 16 000 lits répartis sur près de 100 établissements. La Bretagne compte parmi les régions les mieux équipées en hébergements de jeunes. La plupart des établissements sont implantés sur le littoral. Les départements les mieux pourvus d’établissements sont le Finistère et le Morbihan.

Avec un effort d’ouverture à l’année avéré, cette activité occupe près de 1000 emplois (ETP) employés à temps plein et réalise environ 1 400 000 nuitées chaque année pour 71 millions d’euros de chiffre d’affaires. Enfin, le saviez-vous ? Une nuit dans un centre ou village de vacances génère un impact climatique comparable voire moindre qu’une une nuit chez soi en France. 22 centres sont engagés dans une démarche de certification environnementale (Ecolabel Européen, ISO 14001, Clé verte)

remonter en haut de page


Les engagements du tourisme social et solidaire

  • proposer des vacances accessibles à tous, dans un esprit de solidarité et de mixité sociale
  • proposer des vacances de qualité qui favorisent l’épanouissement de chacun et participent au développement durable du territoire.

Mettre l’homme au cœur de nos préoccupations et œuvrer aux vacances pour tous :

L’accès et le développement des congés et des vacances a constitué un progrès social important du vingtième siècle. De nombreuses études montrent que le départ en vacances est créateur de lien social, d’intégration et d’épanouissement. Mais c’est un droit dont près de la moitié de la population est encore exclue chaque année.

Les membres de l’UNAT Bretagne cultivent le lien, le sens du collectif et l’esprit de fête, pour faire de la Bretagne une destination accueillante, respectueuse et à la portée de toutes les générations et populations. Réunies au sein de l’Unat Bretagne, elles portent un plan d’actions permettant de favoriser l’accès aux vacances des bretons en lien avec les collectivités territoriales et les principaux acteurs de l’aide au départ en vacances.

Favoriser un tourisme respectueux de l’environnement et des générations futures :

Les adhérents de l’UNAT ont, de tout temps, porté des valeurs qui doivent faire d’eux des précurseurs de la durabilité. L’UNAT a décidé de faire de la sensibilisation aux enjeux du développement durable un axe d’action prioritaire et transversal. Elle a ainsi soumis aux adhérents 8 principes d’engagement par lesquels elles s’engagent à promouvoir un tourisme durable accessible à tous, qui implique la préservation des ressources pour les générations futures, un développement économiquement viable, socialement équitable, ancré dans l’économie sociale et solidaire.

Développer un tourisme de qualité :

Parce que la qualité est un moyen pour nos hébergements d’affirmer leurs spécificités, L’UNAT a établi un socle commun d’indicateurs de qualité conformes à notre identité et aux contraintes de Qualité TourismeTM.


Pourquoi choisir le Tourisme Social et Solidaire en Bretagne ?

  1. Des équipes compétentes et bienveillantes
  2. Un savoir-faire historique dans l’animation, l’accueil, l’encadrement de la petite enfance, des activités sportives et des situations de handicap
  3. Des activités pour tous les goûts et tous les âges avec les clubs bébé, enfants, ados sans oublier les animations adultes
  4. Des formules adaptées à chacune de vos envies tout compris ou en liberté
  5. Des espaces de rencontre et de convivialité
  6. Un rapport qualité prix inégalé et des tarifs réduits pour dépenser mieux
  7. Des conseils pour mieux découvrir la région
  8. Le choix parmi une centaine de sites bretons au cadre exceptionnel
  9. Un engagement éthique et éco-responsable revendiqué et mis en œuvre quotidiennement

 


   
Vous recherchez
 
 
FinistèreCôtes d'ArmorMorbihanIlle & Vilaine
En ce moment

Que vous soyez plutôt gourmand, sportif, curieux ou détente, la destination Bretagne répond à toutes vos envies !


Découvrez les offres thématiques de nos structures pour un séjour automnal en individuel, en famille ou en groupe dans un cadre de loisirs ou de travail…


 
Découvrir notre sélection 
Actus Pro
 

Les chiffres clés 2018 du Tourisme Social et Solidaire en Bretagne sont sortis !

Reflet de l’activité 2017, ce fascicule permet d’appréhender la réalité de notre secteur d’activité : fréquentation, […]

 
Lire la suite  
  

2ème édition du Forum Vacances Loisirs Handicaps

L’UNAT Ile de France organise la 2ème édition du Forum Vacances Loisirs Handicaps le mardi […]

 
Lire la suite